Free to run, le film

En marge des 20 kilomètres de Paris 2015, j’ai eu l’occasion de découvrir en avant-première le film : Free to run. Comme je ne cours que depuis quelques années, j’étais très intriguée de savoir ce que l’on pouvait raconter sur la course à pied.

Affiche_Free_to_run.


Synopsis : Des rues de New-York aux sentiers des alpes suisses, de São Paulo à Paris, Pékin ou Sydney, hommes et femmes, champions ou anonymes… nous sommes chaque année des millions à courir.
Pourtant, il y a à peine 50 ans, cette pratique était uniquement réservée aux hommes, cantonnée aux stades, avec des règles strictes, rétrogrades et sexistes.
Associant témoignages inédits et images d’archives, Free to run raconte pour la première fois la fabuleuse épopée de la course à pied, acte marginal et militant devenu passion universelle.

Date de sortie : 13 avril 2016
Durée : 1 heure 40 min
Réalisateur : Pierre Morath
Genre: documentaire

Nationalités: française, belge, suisse

Pour les passionnés ou non de running, ce documentaire vous en apprendra certainement sur la naissance du running aux USA et en Europe. Certains critiqueront peut être les choix du réalisateur (trop de ceci pas assez de cela) mais pour finir, il restera un quelque chose de ce film. Je l’ai personnellement beaucoup apprécié et j’ai plaisir à vous en parler aujourd’hui.

La course est entrée dans ma vie très tardivement. Je ne connais d’ailleurs pas grand chose à l’histoire de la course à pied. Je suis donc allée voir ce film sans a priori et pleine de curiosité.

J’ai aimé suivre ces multiples histoires qui se déroulent en parallèle tout au long du documentaire comme celle du marathon de NYC, celle des femmes dans les épreuves de course à pied aux USA, et celle de Spiridon. Moi qui ne connaissais pas du tout Spiridon, je me suis prise d’affection pour Noel Tamini, fondateur de la revue Spiridon car j’adhère tout à fait au slogan ‘Courez tous avec nous’. Je partage la pratique sportive pour le plaisir. Je pense que de nos jours ce type de pratique manque cruellement dans certains sports.
En bref, j’espère vous avoir donné envie d’aller voir le film pour changer des grosses productions américaines omniprésentes dans nos cinémas.

En attendant, je vous invite à découvrir la bande annonce et toute l’actualité du film.

FILM-free-to-run-2016

 

Si le marathon de New York vous tente des dossards sont à gagner sur le site du film : Freetorun.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.