La journée mondiale de l’océan

Les océans jouent un rôle clé dans nos vies. Véritables poumons de la planète terre, les océans procurent la grande majorité de l’oxygène que nous respirons. Les océans sont des réservoirs de ressources essentielles à la survie de nombreux organismes vivants. Ils constituent un maillon majeur de la biosphère.

Au cours de dernières décennies, les actions de l’homme ont eu un impact aujourd’hui irréversible sur la santé des océans.

A l’occasion de la journée mondiale des océans (World Oceans Day) qui a lieu chaque année le 8 juin, je partage avec vous certaines inquiétudes.

A propos de la Journée mondiale des océans (World Oceans Day)

La Journée mondiale des océans (World Oceans Day) a été créé en 1992 à l’issue de la conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement, plus connue sous le nom du Sommet de la Terre qui a eu lieu en 1992 à Rio de Janeiro. Cet événement réunissait 120 chefs d’États et de gouvernements et les représentants de 189 pays.

Cette journée a pour but principal de sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources. Chaque année de nombreuses manifestations sont organisées autour du monde.

Pour découvrir les évènements organisés, rendez-vous sur cette page du site du UN world oceans day.

Aujourd’hui avec l’augmentation de l’usage de masques et des gants jetables, la question des pollutions liées au plastique et aux produits à usage unique est encore plus d’actualité.

 

Le Plastique et tous les produits à usage unique

Chaque année, 600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée, d’après le dernier rapport de WWF, ce qui représente 19 kg de plastiques rejetés chaque seconde. Les 22 pays du pourtour méditerranéen produisent 24 millions de tonnes de déchets plastiques.

Au niveau mondial, les chiffres sont encore plus alarmants. On parle de 300 millions de tonnes de plastique dans les océans.

 

Pour en savoir plus sur les effets du plastique déversé dans les océans, découvrez l’article publié sur le site de Sciences et Avenir.

Le vortex

Le « vortex de déchets du Pacifique nord  » (Great pacific garbage patch, GPGP) correspond à une énorme masse d’ordures située dans l’océan Pacifique entre Hawaï et la Californie. Elle fait partie des cinq zones de déchets que l’on peut trouver dans cet océan et qui forment ce que l’on appelle le « 7e continent ». Découverte en 1997 par l’océanologue Charles J. Moore, la zone n’a cessé de croître sous l’effet des courants marins. L’association Expédition 7e continent explique que « sous l’effet de la rotation de la Terre, les courants marins créent ce que l’on appelle des gyres océaniques. Ces énormes tourbillons tournent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère Nord, et en sens inverse dans l’hémisphère Sud. Tôt ou tard, les déchets plastiques se retrouvent piégés dans ces gyres. » Le  »vortex de déchets du Pacifique nord » ferait trois fois la taille de la France. Au sein du fameux vortex du Pacifique, immense continent de plastique, la faune avale du plastique à hauteur de 12 à 24 000 tonnes par an, soit près de 66 tonnes de plastique ingéré chaque jour.

 

Les pollutions plastiques ne sont pas les seules menaces pour les océans, la surpêche cause des dégâts majeurs et irréversibles.

Les poissons marins

Nous mangeons deux fois plus de poisson qu’en 1995 soit 16,3 kilos par habitant, soit 132 millions de tonnes contre 20 millions en 1950.

La pêche dans le monde c’est 171 millions de tonnes de produits aquatiques récoltés. Autrement dit, chaque seconde ce sont plus de 5400 kg de poissons et produits de la mer qui sont extraits des océans soit en pêche sauvage, soit en aquaculture. Il y a environ 4,6 millions de navires de pêche dans le monde. L’industrie de la pêche dans le monde représente un chiffre d’affaires de 362 milliards d’euros dont 232 milliards pour l’aquaculture.

Chaque seconde plus de 472 kilos de poissons d’eaux profondes sont pêchés dans le monde. Autrement dit, la pêche en eaux profondes représente près de 15 millions de tonnes de poissons des profondeurs par an. 0,5% du chiffre d’affaires de la pêche mondiale seulement mais un désastre écologique.

Et si ce n’était pas assez, les océans sont aussi le théâtre de pollutions encore bien plus ravageuses. En effet des produits invisibles comme les métaux lourds et les pesticides sont de plus en plus présents dans des quantités devenues plus qu’alarmantes.

Les métaux lourds et les pesticides

Les métaux lourds sont généralement définis comme des éléments métalliques naturels dont la masse volumique est supérieure à 5000kg/m3. Ils sont présents naturellement dans notre environnement et utilisés massivement dans l’industrie. Généralement émis sous forme de très fines particules, ils sont transportés par le vent et se disséminent dans les sols et les milieux aquatiques, contaminant ainsi la flore et la faune, et se retrouvant dans la chaîne alimentaire.

Selon l’Unesco, chaque année, de 300 milliards à 500 milliards de kilos de métaux lourds, boues toxiques, solvants, et autres déchets dangereux sont déversés dans les mers par les industriels du monde entier. Cela représente en moyenne 12 700 kilos de polluants chaque seconde qui viennent infecter les eaux.

Les poissons marins sont de plus en plus chargés en métaux, comme le mercure, le cadmium et le plomb.

Une équipe australo-américaine a conduit de nombreux prélèvements, certains allant jusqu’à mille mètres de profondeur, dans l’océan Pacifique nord. Elle a constaté que la quantité de mercure présent dans les eaux de cet océan a grimpé de 30 % en une vingtaine d’années.

Certains grands poissons comme le requin, l’espadon ou les mollusques comme la moule bleue et l’huître mais aussi les crustacés sont particulièrement exposés.

Pour en savoir plus et découvrir des chiffres sur le site Planetoscope.

 

Il n’est jamais trop tard pour se poser les bonnes questions et d’agir.

Pour ma part, j’ai choisi d’en parler aux enfants, je partage avec vous le petit guide que j’ai réalisé pour eux afin de les sensibiliser sur les océans.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.